Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Avr 18

La mairie annexe de Lanriec sera fermée vendredi 19 avril après-midi.

Dossiers

Ville patrimoniale et balnéaire, Concarneau jouit, et à juste titre, d'une très grande renommée touristique. Pourtant, ne retenir de la ville que cette image serait réducteur : ce serait occulter son dynamisme économique porté par des entreprises et des structures locales, souvent orientées vers les activités maritimes, résolument tournées vers l'innovation. Ces entreprises cherchent à développer technologie de pointe et modes de fonctionnement pionniers dans l’optique d’une transition énergétique inéluctable, s’inscrivant ainsi dans une tradition d’adaptabilité au contexte, une capacité au changement dont font preuve depuis toujours les habitants de la Ville Bleue. Cette faculté créative et compétitive, cette expertise avérée ont des répercussions internationales et attirent les projets d’avant-garde.

Arrêt sur image

Quartier de la gare - Un projet sur les rails

Projet structurant pour la ville, l’aménagement du quartier de la gare vient de franchir une nouvelle étape avec le choix du maître d’œuvre. Les Concarnois sont invités à participer à l’élaboration du projet final à travers une large concertation.

C’est un très gros chantier qui s’amorce pour Concarneau. Un nouveau quartier d’habitations, de commerces et de services va, en effet, redessiner le secteur de la gare. « C’est un lieu stratégique, car nous sommes à quelques pas de la Ville-close, du port et du centre-ville », souligne Marc Bigot, adjoint au maire chargé de l’urbanisme. Après modification du PLU (Plan local d’urbanisme), les négociations avec la SNCF ont pu reprendre et viennent d’aboutir. Le projet est sur les rails et aborde une étape essentielle : définir en détail le projet final. « Le cadre a déjà été posé avec des orientations d’aménagement et un zonage de la surface lors de l’élaboration du schéma de principe en 2013. L’avis des Concarnois avait d’ailleurs été recueilli lors de l’enquête publique », rappelle l’élu.

TENDRE VERS LA DÉMARCHE ÉCOQUARTIER

Sur cette large bande partiellement en friche, il est prévu la construction d'environ 240 logements dont 50 logements sociaux, l’implantation de commerces et de services de proximité, des aires de stationnement, des espaces verts et un jardin en belvédère. Ce projet a pour objectif de tendre vers les préconisations de la démarche Écoquartier, créée par l’État.
Les constructions seront économes en énergie, ce quartier s’adaptera aux caractéristiques de son territoire.
La Ville de Concarneau a confié l’aménagement de ce secteur à la Safi (Société d’aménagement du Finistère) qui a choisi Archipôle comme maître d’œuvre. Ce cabinet d’architectesurbanistes, qui possède une agence à Quimper, s’est entouré d’une équipe pluridisciplinaire de paysagistes (A-MAR, Douarnenez), de géomètres (CIT, Quimper et Pont-L'Abbé), de professionnels de la concertation (IDEA Recherche, Rennes), de bureaux d'études spécialisés en mobilité et déplacements durables (Aceascop – M3De, Poitiers), en environnement (ECR, Larmor-Plages) et en fluides et énergies (Become 29, Quimperlé).

LA POPULATION ASSOCIÉE AU PROJET

La Ville a choisi d’associer la population au choix du projet. Une concertation vient ainsi de s’ouvrir.
De nombreuses thématiques vont être abordées dans les mois à venir : comment organiser les mobilités ? Quelles activités commerciales ou de services, quel type d'architecture veuton y voir ? Une étude de trafic pour mesurer l’existant et projeter les futurs déplacements alimentera les réflexions. Le bâtiment de l’ancienne gare sera conservé : « Il fait partie du patrimoine historique et culturel de Concarneau, souligne Marc Bigot. Nous sommes appuyés par les Bâtiments de France. Que pourra-t-il accueillir ? La concertation qui s’ouvre apportera peutêtre des éléments de réponse. »

DES TRAVAUX EN DEUX PHASES

Deux permis d’aménager vont être déposés : le 1er pour la partie nord (de l’ancienne gare à l’avenue Robert-Jan) à l'été 2019, lançant ainsi la première tranche de travaux au printemps 2020. Le second permis sera déposé durant le second semestre 2021. Ce nouveau quartier devrait être totalement achevé pour 2025.

La concertation a débuté
Samedi 1er décembre, une déambulation urbaine a ouvert la période de concertation de la population et des associations. Des ateliers participatifs seront également organisés durant le premier semestre 2019 afin de dégager un scénario d’aménagement. Les avis et commentaires sont centralisés en mairie grâce à la mise à disposition d’un registre. Les orientations seront ensuite présentées lors d’une restitution publique.

 

Les différentes zones, qui accueilleront les logements, les commerces, les aires de stationnement et les espaces verts, ont été définies par les orientations d’aménagement.

Le cadre est ainsi posé pour ce nouveau quartier

Please publish modules in offcanvas position.