Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Oct 19

Le stationnement et la circulation de véhicule de toute nature (exception aux industriels forains titulaires d'une… https://t.co/RUeUk9q35E

Dossiers

Développement durable, Agir, vite !

Quelle planète allons-nous laisser aux générations futures ? En 2017, l'Humanité aura mis seulement sept mois pour consommer la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Et le rythme risque de s'accélérer encore en 2018... Il y a donc urgence à revoir notre mode de vie et la répartition de l'usage des richesses. Il faut désormais penser global et agir local. Conscients de l’importance des enjeux, les élus de Concarneau mettent progressivement en place des mesures pour contribuer, à l'échelle de la ville, à l'amorce d'un vrai changement.

Arrêt sur image

Conseil de quartier des Sables-blancs/Kerauret. Un président médiateur

Depuis un peu plus d’un an, Daniel Rouat préside avec efficacité le conseil de quartier des Sables-blancs/Kerauret en privilégiant la médiation, indispensable dans ce quartier en pleine transformation depuis la construction récente de la thalassothérapie.

Si, au départ, il n’envisageait pas de prendre le poste de président, élu à main levée à l’unanimité par les treize membres du conseil, Daniel Rouat s’est rapidement investi dans sa fonction : le bien-être des résidentsdu quartier est l’une de ses priorités. Retraité de l’industrie pétrolière, né à Concarneau, il met son énergie au service des autres : « J’ai toujours été engagé dans la vie associative locale, bien que très pris par mon métier, souligne-t-il. J’ai notamment été administrateur de l’Hermine gym et président de l’association des parents d’élèves du lycée Saint-Joseph. » Daniel Rouat se dit satisfait des relations qu’il entretient avec la mairie. Des relations franches qui permettent des discussions constructives et l’avancée à bons pas de projets collectifs. La rénovation de l’aire de jeux installée rue Marguerite- Yourcenar illustre parfaitement cet état d’esprit. C’est en effet à la demande des familles, relayée par le conseil de quartier, que la mairie a fait réaliser, il y a moins d’un an, des travaux de réfection du sol qui s’était dégradé : démolition préalable du sol amortissant, bac recouvert d’un géotextile de protection et d’un gravillon marin conforme aux structures ludiques destinées aux enfants... Au terme d’un mois de travaux (d’un montant total de 25 000 euros TTC), l’aire de jeux pouvait rouvrir. « Le rôle du conseil de quartier est de faire remonter les doléances ou les souhaits des habitants auprès des élus et des services. Nous sommes avant tout des médiateurs, des facilitateurs. Je dois reconnaître que la Ville est à notre écoute », approuve Daniel Rouat.

LA FÊTE DANS LE QUARTIER

Passionné de randonnées cyclistes, épaulé de deux membres du conseil, le Président a participé à une réflexion commune sur les déplacements doux, les coulées vertes et la connexion entre les différents secteurs de la ville. « Le projet de signalétique a pris du retard, mais la mairie est bien décidée à le faire aboutir », assure-t-il. Parmi les autres missions que se donne le conseil de quartier, s’affirme la volonté d’initier et d’encourager les fêtes de voisins.

 

Réveiller la Saint-Jean
Daniel Rouat a en tête un projet qu’il aimerait bien mener jusqu’au bout : remettre au goût du jour, au mois de juin, la fête de la Saint-Jean dans le secteur des Sables-blancs, avec l’autorisation de la Ville et en partenariat avec les commerçants du quartier. Quelques-uns d’entre eux y sont déjà favorables.

> Pour tous renseignements, site de la mairie de Concarneau : www.concarneau.fr

Sables-blancs
Pour le confort des plagistes, la réfection des sanitaires et des douches installés à proximité de la plage est programmée au début de l’été.

 
  
  
  
  

Please publish modules in offcanvas position.