Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+

Dossiers

Développement durable, Agir, vite !

Quelle planète allons-nous laisser aux générations futures ? En 2017, l'Humanité aura mis seulement sept mois pour consommer la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Et le rythme risque de s'accélérer encore en 2018... Il y a donc urgence à revoir notre mode de vie et la répartition de l'usage des richesses. Il faut désormais penser global et agir local. Conscients de l’importance des enjeux, les élus de Concarneau mettent progressivement en place des mesures pour contribuer, à l'échelle de la ville, à l'amorce d'un vrai changement.

Arrêt sur image

Jean-Paul Ollivier dit « Paulo la Science », Le roi de la petite reine

Ses commentaires ont rythmé le Tour de France pendant plus de 40 ans : Jean-Paul Ollivier, le Concarnois devenu la référence du journalisme cycliste, est aussi un féru d’histoire et de sport. Avec une carrière hors normes, entre racines bretonnes et politique internationale.

Gildas Mahé, Tenace

Le navigateur a retrouvé un sponsor… et le sourire. En charge, depuis 2014, du Pôle d’entraînement des Mini 6.50 de la Société des régates de Concarneau, Gildas Mahé va enfin renouer avec les courses du circuit Figaro.

Jörg Bong Le goût immodéré de la Bretagne

C’est tout naturellement au bar-restaurant L’Amiral que l’auteur allemand Jean-Luc Bannalec, alias Jörg Bong, a présenté, en avril, le quatrième opus de la saga du commissaire Dupin. Cantine de son personnage principal, l’établissement concarnois fut fréquenté également par l’un de ses mentors : Georges Simenon. Cette fois, L’Inconnu de Port Bélon plonge le lecteur dans le monde des ostréiculteurs, entre Riec-sur-Bélon et l’Écosse.

Nicolas Cloarec. L'amour foot

Il entraîne les Thoniers depuis 7 saisons et les a hissés de CFA 2 en Nationale : Nicolas Cloarec, Concarnois pure souche, se dévoue avec passion au foot et à l’USC. Portrait d’un infatigable gagnant.

Please publish modules in offcanvas position.