Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  10h

La campagne de soutien à l'activité locale " Ils/Elles travaillent ici, j'achète ici " se termine. Merci au photogr… https://t.co/Vv4f7U3o2l

Dossiers

Attractivité touristique, qualité esthétique du cadre de vie, le patrimoine architectural d’une commune constitue un atout manifeste que Concarneau entretient désormais avec l’aide de l’État grâce à une convention signée récemment.

Arrêt sur image

Place Général-de-Gaulle et rue Dumont-d'Urville - Le centre-ville continue sa métamorphose

Place Général-de-Gaulle et rue Dumont-d'Urville Le centre-ville continue sa métamorphose Les travaux sur les réseaux d’eau (potable, eaux usées) terminés, c’est un chantier d’envergure qui débute place Général-de-Gaulle et rue Dumont-d’Urville. L’objectif est de transformer le lieu en voie de circulation partagée entre les engins motorisés, les piétons et les deux roues. À la clé, une place transformée pour davantage de convivialité.

«La place Général-de-Gaulle avait besoin d’être réaménagée complètement, car elle n’est pas identifiable comme quartier commerçant et est uniquement perçue comme un axe de déplacement », explique Xavier Calvarin, adjoint au maire en charge des Travaux. L’intégralité de la place va ainsi être transformée en « zone de rencontre » où circuleront de manière apaisée piétons, vélos et véhicules motorisés tout en permettant le développement de la vie locale. La vitesse restera limitée à 20 km/h. Place Général-de-Gaulle, et rue Dumont-d’Urville également concernée par ces travaux, il n’y aura plus de séparation franche entre la chaussée et les trottoirs, facilitant ainsi la circulation des piétons, poussettes et personnes à mobilité réduite. Le revêtement de sol sera ainsi différencié entre les zones piétonnes (grandes dalles en granit) et la voie de circulation des engins motorisés (petits pavés en granit).

ATTRACTIVITÉ RENFORCÉE

Afin de redonner toute sa place aux déplacements doux, la voie de circulation sera unidirectionnelle pour les véhicules.
Les vélos pourront circuler dans les deux sens comme le prévoit le Code de la route depuis 2008 pour ce type de zone. Les engins motorisés débouchant de la rue Villebois-Mareuil devront tourner à gauche pour être dirigés vers la rue Pierre-Guéguin. La circulation rue du Général-Morvan sera inversée, pour passer en sens descendant afin de limiter le changement d’habitudes des automobilistes.
La place Général-de-Gaulle va ainsi être métamorphosée en un espace visuellement ouvert et convivial. L’objectif affiché par la municipalité est double : améliorer le cadre de vie et redonner du souffle à l’activité économique. « Il faut que le commerce du centre-ville se différencie nettement de celui de la périphérie, sinon il pourra difficilement survivre. En travaillant sur l’attrait en termes de promenade, de cadre de vie, on va donner envie aux gens de revenir dans le centreville, poursuit Xavier Calvarin. Le but est ainsi de redynamiser ce centre-ville dont le potentiel de rayonnement est réel. » Afin d’inviter les promeneurs à s’arrêter, des bancs seront disposés en plusieurs endroits. Des stationnements pour les vélos sont également prévus. L’éclairage sera entièrement revu avec l’implantation de lanternes équipées de Led, économes en énergie. Autre changement notable destiné à améliorer la circulation des piétons : les conteneurs seront enterrés. Les poubelles classiques vont donc disparaître au profit de quatre colonnes : deux pour les ordures ménagères, une pour le verre et une autre pour le recyclage (emballage et papier). Enfin, des arbres (charmes et noisetiers) végétaliseront ce nouvel espace.

UNE BORNE RÉTRACTABLE

Une borne rétractable va équiper l’entrée de la place, rue Hélène- Hascoët, afin de rendre plus aisément piéton le quartier lors des manifestations (Fête de la musique, marchés, etc.). Derrière les halles, des potelets amovibles seront également installés avec des bornes rétractables pour les livraisons. Ce nouveau dispositif devrait faciliter l’accès des fourgons au bâtiment.
  > Contact  Services techniques 02 98 50 38 71 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

12 PLACES DE STATIONNEMENT EN GESTION AUTOMATISÉE

Le réaménagement de la place en un lieu plus convivial nécessite également de revoir le stationnement : 12 places vont être maintenues contre une quarantaine actuellement. Afin de favoriser la rotation des véhicules, 10 emplacements seront gérés par des bornes automatiques à feu indicatif du temps de stationnement. La borne passera au vert à l’arrivée du véhicule, à l’orange quand le temps sera pratiquement écoulé puis au rouge. Un SMS envoyé à l’agent de surveillance de la voie publique (ASVP) pourra être déclenché. La durée de stationnement (entre 15 à 30 minutes) sera fixée par la Ville et réajustée après une première période d'expérimentation. Ces arrêts « minute » seront gratuits. Le lieu disposera également de 2 places réservées aux personnes à mobilité réduite (avec présentation du justificatif) sans borne et sans durée limitée.

LE CALENDRIER DES TRAVAUX

Des travaux sur les réseaux souterrains d’eau potable et des eaux usées ont été effectués entre octobre et novembre. Les travaux de réaménagement de la place et d’une partie de la rue Dumont-d’Urville vont se dérouler de janvier à juin. La circulation (du moins partielle) sera maintenue pendant les travaux, sauf cas exceptionnel.
Une deuxième tranche de travaux sera réalisée au second semestre 2019 sur la dernière partie de la rue Dumont-d’Urville afin de reprendre les réseaux d'eau, et en 2020 pour terminer la réfection de cette voie de circulation. Coût total pour ces deux tranches : 966 500 euros HT et 302 000 euros HT.

PARC URBAIN DES SABLES-BLANCS OUVERTURE PRÉVUE CET ÉTÉ

Les services techniques de la Ville sont à pied d’œuvre depuis septembre dernier pour transformer les friches situées à l’arrière de la plage des Sables-blancs. Ce nouvel espace sera composé d’une prairie récréative, de cheminements piétons, d’une aire de pique-nique ainsi que de jardins à thèmes. « Ce type d’aménagement manquait réellement à Concarneau. Il s’agira du premier jardin public de la ville, souligne Xavier Calvarin, adjoint au maire. Aujourd’hui, la tendance est de densifier l’habitat des centres urbains afin de répondre à la demande de logements. Les parcelles sont plus petites, les jardins individuels plus restreints. Il est donc important de proposer des espaces verts où les familles peuvent se balader, se détendre. » Une aire de jeux pour enfants, imaginée en collaboration avec le Conseil municipal des jeunes, sera aménagée au printemps. Ce parc sera relié au centre-ville via la coulée verte : on pourra y venir à pied ou à vélo de manière sécurisée. Le chantier, qui a pris du retard en raison de complications techniques, devrait être achevé pour l’été. Des parkings seront ensuite aménagés. Le coût total prévisionnel des travaux est de 290 000 euros TTC.

Please publish modules in offcanvas position.