Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Fév 15

Alerte météorologique ORANGE PLUIE-INONDATION, JAUNE VENT VIOLENT et VAGUES-SUBMERSION. Soyez prudent ! https://t.co/D5B3Yz3gPC

Dossiers

Attractivité touristique, qualité esthétique du cadre de vie, le patrimoine architectural d’une commune constitue un atout manifeste que Concarneau entretient désormais avec l’aide de l’État grâce à une convention signée récemment.

Arrêt sur image

Santé – Ça bouge à l’hôpital

L’hôpital de Concarneau continue d’étoffer son offre de soins afin de répondre aux attentes des habitants du territoire. L’année sera riche en nouveautés comme nous l’explique Karelle Hermenier, la nouvelle directrice du site.

« L’idée est de dynamiser le site de Concarneau, de lui donner une véritable identité et d’en faire un hôpital de réelle proximité, c’est-à-dire au plus près des besoins de la population », explique Karelle Hermenier, directrice depuis septembre du site concarnois du Centre hospitalier de Cornouaille Quimper-Concarneau ainsi que du pôle cancérologie et spécialités médicales de l’ensemble Quimper- Concarneau.

DE NOUVELLES CONSULTATIONS SPÉCIALISÉES

De nombreuses nouveautés sont annoncées. À commencer par le renforcement de l’offre de consultations. Une consultation d’ophtalmologie vient d’être créée, d’une journée par semaine assurée par le docteur Haslé, chef de service. Est également prévue l’arrivée d’un médecin angiologue (Dr Derrien) pour des échosdoppler (échographies des veines et vaisseaux).
En mars prochain, une autre spécialité sera aussi présente à Concarneau avec la dermatologie, à raison d’une journée de consultations par semaine. « Et nous réfléchissons à développer l’hépatogastrologie, la cardiologie, ainsi que les consultations en gériatrie et pour la mémoire », souligne Karelle Hermenier.
Une réflexion est également menée pour augmenter l’offre en hôpital de jour à 5 places sur 5 jours, contre 3 places sur 4 jours actuellement. L’hôpital souhaite aussi proposer des consultations non programmées pour les urgences non vitales et envisage de développer le service des prélèvements sanguins, un service peu connu proposé du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 10 h 30.

L’IRM BIENTÔT OPÉRATIONNELLE

L’hôpital a également obtenu de l’Agence régionale de santé (ARS) l’autorisation pour s’équiper d’un appareil à IRM (imagerie par résonance magnétique). Le projet, porté par le centre hospitalier et soutenu par les élus concarnois, répond un réel besoin pour le territoire, les délais à l’hôpital de Quimper étant de l’ordre de 3 à 6 mois. Le projet de construction d’un bâtiment spécifique à cette nouvelle activité est engagé à l’entrée du site. Cette activité sera opérationnelle à compter de septembre 2020.
Autre projet immobilier d’envergure : le nouveau pôle de soins de suite et de réadaptation porté par l’Ugecam, opérateur de santé de l'Assurance Maladie, réunira tout les compétences de rééducation de la Cornouaille à Concarneau à partir de 2022. Deux cents places sont prévues contre une centaine actuellement.

Please publish modules in offcanvas position.