Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  7h

Une opération d’hydrocurage aura lieu sur les réseaux d’eaux usées de la Ville Close le mercredi 1er avril 2020 de… https://t.co/PBhnUQsDtb

Dossiers

Attractivité touristique, qualité esthétique du cadre de vie, le patrimoine architectural d’une commune constitue un atout manifeste que Concarneau entretient désormais avec l’aide de l’État grâce à une convention signée récemment.

Arrêt sur image

Travaux - S’épanouir à Concarneau

Après, entre autres, de nombreux travaux de voirie (place Général-de-Gaulle, rue de Keriolet, rue de Kerose, chemin de Poulgao, rue des Chênes, chemin de Stang Coadigou…) et d'éclairage public réalisés en 2019, la Ville continue d’œuvrer pour offrir aux Concarnois un cadre de vie le plus épanouissant possible.

UNE VILLE POUR GRANDIR

Nouvel espace pour À la Rue Béole
La crèche associative À la Rue Béole, implantée à Concarneau depuis 1988, est depuis son origine située dans deux appartements rue des Frênes à Kerandon : elle accueille 18 bébés et très jeunes enfants.
Afin d’apporter un plus grand confort à ces tout-petits et aux adultes qui en prennent soin, la municipalité a proposé à l’association de la reloger dans des locaux neufs, situés dans un bâtiment à proximité de Kerandon et contigus à la résidence Domitys : elle y intégrera un vaste espace de 328 m².
Ce lieu n’est pas encore aménagé. Les services municipaux concernés, accompagnés par une consultante spécialiste de la petite enfance, et en lien étroit avec les futurs bénéficiaires, auront donc la possibilité de les adapter idéalement aux besoins et aux contraintes de son public si particulier.
Le coût total de ces travaux financés par la Ville s’élève à 560 000 euros.
L’installation de ces 18 enfants dans des locaux très récents, plus spacieux et mieux adaptés viendra étoffer l’offre d’accueil collectif de jeunes enfants dans la commune. Cette nouvelle structure ouvrira ses portes dans le courant de l’année 2021.

Travaux dans les écoles
Les enfants seront accueillis dans des écoles désormais adaptées aux élèves à mobilité réduite. Exécutés généralement lors des vacances scolaires, les travaux les plus lourds (ascenseurs, plomberie, rampes d’accès…) de cette mise aux normes ont été confiés à des maîtres d’œuvre pour un montant de 150 000 euros, tandis que les travaux plus accessibles seront effectués en régie (50 000 euros). Ces mêmes écoles ont toutes été sécurisées en 2019 par l’installation de visiophones, imposés et donc subventionnés par l’État. Il est ainsi aujourd’hui impossible de pénétrer dans l’un des sept établissements scolaires (maternelles et élémentaires) de la Ville sans montrer patte blanche.

UNE VILLE POUR S’AMUSER ET FAIRE DU SPORT

Les travaux de l’aire de glisse
Les nuisances sonores, gênantes pour les riverains de Kerandon, ainsi que le vieillissement de la structure avaient amené les services municipaux à fermer le skate parc qui jouxtait l’Espace Jeunes. Après deux ans de consultation des usagers du site et de la jeunesse concarnoise dans son ensemble, qui a pu s’exprimer lors d’un questionnaire en ligne (256 réponses), un nouveau projet s’est dessiné : il se concrétisera aux Sables-blancs, sur le plateau central de la piste d’athlétisme et sur les espaces extérieurs de celle-ci, au sud du nouveau parc urbain. Un emplacement dans la continuité des déplacements doux qui sillonnent la ville, permettant par conséquent à tous les jeunes d’accéder au site de façon sécurisée. Cet emplacement correspond aussi à la volonté municipale de faire du quartier un lieu de mixité, sociale et générationnelle. La structure sera beaucoup plus complète que le précédent skate park : « pumptrack » (parcours cyclable constitué de bosses et de virages relevés) ; aire de glisse dite « de surface », dont les obstacles sont constitués de mobilier urbain ; « workout » équipé de barres pour la gymnastique et la musculation et, enfin, une tyrolienne ainsi que des bancs et des tables de pique-nique, pour une enveloppe globale de 300 000 euros. Le maître d’œuvre, choisi en octobre dernier, s’est entretenu avec les parties prenantes du dossier (services municipaux, établissements
scolaires du quartier des Sables-blancs et du centre-ville, riverains…) afin d’affiner les besoins. Les travaux devraient être livrés au cours du printemps prochain (en savoir plus ->).

Les travaux du boulodrome
Sept pistes de pétanque sous un local couvert de 385 m², non chauffé, vont naître sur le terrain en friche, près des pistes actuelles du club de Douric ar zin.
Longues de 12 mètres et larges de 3,50 mètres, elles ne sont pas homologuées pour accueillir des compétitions mais sont destinées à abriter les entraînements.
Elles devraient être livrées en mars pour un montant de 270 000 euros. Pour compléter cette réalisation, la rue Suffren sera aménagée entre la rue de Trégunc et la place, avec trottoirs, stationnements et éclairage (100 000 euros).
À noter, la réfection des toilettes adjacentes qui a été effectuée fin 2019.

Les travaux du stade de Keriolet
Le terrain annexe du stade de Keramperu, actuellement classé en catégorie 5, doit être aménagé afin d’atteindre la catégorie 4 nécessaire à l’accueil de l’équipe réserve de l’US Concarneau, qui évolue en Régionale1 et bénéficie pour l’instant d’une dérogation de la Ligue de Bretagne.
Les travaux débuteront en avril et seront terminés avant la reprise des championnats régionaux en août. Un tunnel grillagé destiné à guider les visiteurs du parking aux vestiaires sera mis en place, tandis qu’un autre tunnel rétractable permettra aux équipes de passer des vestiaires au terrain en toute sécurité.
Le terrain sera agrandi de 5 mètres en longueur et 3 mètres en largeur. Pour correspondre aux normes, la main courante sera également sécurisée par un grillage. Le montant total des travaux atteint 326 000 euros.

UNE VILLE POUR CIRCULER ET SE GARER

Les travaux rue de Keriolet Commencés en novembre dernier, les travaux de la rue de Keriolet s'achèveront ce mois de février par l'aménagement d'un giratoire de forme ovale qui sécurisera la circulation au niveau de l'écoparc du Rhun, la pose d'un nouveau revêtement en enrobé sur la voirie et la création de trottoirs en béton désactivé. Pour rappel, les travaux sur les réseaux d’eaux potable et usées ont été effectués début 2019.
Ils avaient succédé aux enfouissements électriques de 2018.
La rue sera interdite à la circulation sur cette période hormis pour les riverains et les usagers du Drive du Centre Leclerc qui bénéficieront d’accès provisoires en attendant les accès définitifs.
La voie cyclable existante sera prolongée dans l’objectif d’assurer une continuité jusqu’au bourg de Beuzec. La circulation sous le pont sera donc partagée entre les vélos, les piétons (création d’un trottoir protégé) et les véhicules qui passeront en dessous en alternance avec l’établissement d’un sens prioritaire.
Coût total des travaux : 550 000 euros HT.

Please publish modules in offcanvas position.