Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Oct 22

La mairie de Concarneau recrute un agent de voirie/conducteur d'engins, poste à pourvoir au 1er janvier 2020. Date… https://t.co/lL1dcTJ1pT

Dossiers

Sensible aux évolutions de l’environnement, Concarneau intègre celui-ci dans sa politique de développement par l’intermédiaire de l’agenda de la biodiversité (ABC, en cours d’élaboration, lire Sillage n° 97). Dans ce cadre, la Ville ne doit négliger aucun des biotopes* de son territoire.

Arrêt sur image

L’AVAP : de nouvelles mesures de protection

Pour prendre le relais du dispositif ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) désormais obsolète, la loi Grenelle II a instauré de nouveaux critères qui intègrent dorénavant les enjeux environnementaux dans le dispositif baptisé AVAP, pour Aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine.

Cela devrait se traduire, pour Concarneau, par une refonte du règlement imposé aux projets de construction et de rénovation dans les périmètres concernés, portant sur l’aspect architectural, les matériaux, coloris et plantations…, et un élargissement de la notion de patrimoine à l’architecture du XXe siècle (villas en retrait de la corniche, château rose de Stang ar Lin) aussi bien qu’aux différentes anses (Saint-Jean, Saint-Laurent et le Moros).

LARGE CONCERTATION

Pour reconsidérer la ZPPAUP en AVAP, une commission rassemblant différentes instances s’est constituée en avril dernier. Elle est chargée d'assurer le suivi de la conception et de la mise en œuvre des nouvelles règles et émet un avis aux différents stades de constitution du dossier, celui-ci visant aussi à une portée pédagogique. Cette commission réunit des élus, des représentants de l’État (préfet, Direction régionale de l’environnement, des affaires culturelles), mais aussi des Concarnois qualifiés tels que Jean-René Couliou, spécialiste des affaires maritimes et de la pêche, maître de conférences à l’Université de Bretagne occidentale, et Michel Guéguen, historien. Y participent également des représentants des intérêts économiques tels que la coprésidente de l’Union des commerçants, Nathalie Bourgeon, et Olivier Gouyec, directeur de la SEMCAR (Société d'exploitation des moyens de carénage).

La procédure de mise en place de l’AVAP est assez proche de celle qui concerne le PLU (lire ici), auquel elle est annexée. Une même phase de diagnostic, menée par l’agence Gheco de La Rochelle, et intégrant les observations des conseils de quartier et des habitants, constitue la base de travail. Comme pour le PLU, des visites ont été organisées entre août et novembre derniers. Les Concarnois qui le souhaitent peuvent suivre l’évolution de cette procédure et sont encouragés à émettre leurs suggestions sur un registre en mairie ou par mail (voir contact ci-dessous). Ils sont également invités à transmettre leurs informations sur le petit patrimoine bâti tel que les puits, fontaines, lavoirs (photographie, localisation, éléments connus comme le nom d’un architecte, etc.) qui viendront alimenter l’étude.

Contact Service Urbanisme Tél. 02 98 50 38 28Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Monuments historiques et sites patrimoniaux remarquables

Les monuments historiques : les remparts de la Ville-close, l’ancienne caserne Hervo près du Musée de la pêche, le fort du Cabellou, l’église Notre-Dame de Lorette à Lanriec, l’immeuble situé 5/7 rue Tourville, le château de Keriolet, le dolmen de Keristin.
Les sites remarquables protégés : la Ville-close et ses abords, le bassin portuaire et le front de mer, de l’hyper-centre à la plage des Sables-blancs, les bourgs de Beuzec et de Lanriec, la pointe du Cabellou.

Please publish modules in offcanvas position.