Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
01 . 06 . 2016
Dragage du Port - ConcarneauLa phase d'extraction des boues de dragage du port de Concarneau arrive à son terme, et depuis le 9 février,  les premiers camions acheminent les sédiments déshydratés vers le centre de stockage de Ty-Coq à Combrit.

Jeudi 16 février, le Comité de suivi de projet mené par le Conseil Général se réunissait à Concarneau sur le port, pour une visite de chantier. En présence de Mickael Quernez - Vice Président du Conseil Général, de Xavier Rasseneur - Ingénieur en charge des dragages des Ports, de Bruno Quillivic-Adjoint aux relations Portuaires, de Nicole Ziegler - Conseillère Générale, de Christian Orvoen - Capitaine du Port, de Marc Bigot - Comité Local des Pêches et de représentants de Bretagne Vivante,  le Comité de Suivi du dragage visita les différentes étapes du chantier.

La partie du bassin d'où sont extraites les boues est fermée par un rideau géotextile de 90 m de long, permettant de retenir plus de 85% des matières en suspension. Une partie rocheuse appelée "toit rocheux" ayant été découverte sous la vase, le total de m3 extraits devrait être de 6000 m3 au lieu des 8000 m3 prévus. Une fois déshydratés, les sédiments sont solidifiés à l'aide de ciment avant d'être chargés dans des camions à destination du centre de stockage de Ty-Coq.

 Le chantier concarnois bénéficiera aussi en partie, d'une étude de valorisation dans le cadre du projet SETARMS  qui regroupe différents ports de la Manche, ainsi que des Ecoles d'ingénieurs prestigieuses, telles l'Université de Brighton et l'Ecole des Mines de Douai.  Dans ce cadre, des sédiments seront traités et transformés en sous-couche routière sur un chantier-test du Groupe EUROVIA.
Le coût total du chantier est de 1,1 M d'€ répartis comme suit : une contribution exceptionnelle de l'Europe de 223 610€, 50% pris en charge par le Département, le reste par l'Etat.

Draguage port

Please publish modules in offcanvas position.