Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Avr 07

Transat AG2R La Mondiale - Concarneau / Saint-Barthélémy Concarneau accueille la 14ème édition de la transat en dou… https://t.co/cG64pobpNh

Dossiers

Développement durable, Agir, vite !

Quelle planète allons-nous laisser aux générations futures ? En 2017, l'Humanité aura mis seulement sept mois pour consommer la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Et le rythme risque de s'accélérer encore en 2018... Il y a donc urgence à revoir notre mode de vie et la répartition de l'usage des richesses. Il faut désormais penser global et agir local. Conscients de l’importance des enjeux, les élus de Concarneau mettent progressivement en place des mesures pour contribuer, à l'échelle de la ville, à l'amorce d'un vrai changement.

Arrêt sur image

J’aime ma ville, je jette mes déchets dans une des 245 corbeilles de la ville

Interview de Lionel Lucas, animateur de l’association ANSEL

Quelle est l’origine de la mobilisation d’Ansel en faveur de la protection de l’environnement  ?

En 1998, en famille,  on constatait que les plages étaient nettoyées en été seulement. En octobre 1999, je rentrais en  formation à l’INB pour mieux connaître le milieu marin (faune et flore). L’association est alors créée en mars 2000.

Quelle est l’incidence de tous ces déchets (plastiques, canettes, papiers, filets et autres) sur l’environnement ?

Aujourd’hui, les scientifiques ont démontré que ce sont plus de 800 espèces animales qui sont impactées par les déchets laissés dans la nature. L’ONU affirme que c’est un million d’oiseaux et 100 000 mammifères marins qui meurent par enchevêtrement ou ingestion chaque année. La flore est aussi malheureusement impactée.

Quelle est la durée de vie de ces déchets dans la nature ? 

La durée de vie peux aller de quelques années (ex : mégot entre 3 et 5 ans) à plusieurs centaine d’années (ex : bouteille plastique...). 

Aucun plastique n’est biodégradable, il se fragmente en tout petits morceaux invisibles à l’oeil nu. En revanche, on les retrouve dans le zooplancton et sont visibles au microscope.

 

Le Saviez-vous ? 

Notre planète n’étant pas capable de détruire nos déchets à la vitesse où nous les produisons, celle-ci sature. Les répercussions sont nombreuses et aussi épouvantables pour elle que pour nous. En effet, jeter des déchets par terre contamine les sols et nappes phréatiques, cause parfois des incendies et permet le développement de germes pathogènes ou encore l’émergence de maladies. 

Les déchets ont un impact direct sur notre santé à tous. 

 

Please publish modules in offcanvas position.