Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  14h

La mairie annexe de Lanriec sera fermée samedi 20 janvier

Dossiers

Un centre-ville d'exception !

Cité balnéaire et maritime, Concarneau peut compter sur de nombreux atouts pour attirer les visiteurs. Si la Ville-close est évidemment l’une de ses plus belles pépites, le centre-ville, avec son grand marché du vendredi matin, ses commerces, ses plages toutes proches, ses ports de pêche et de plaisance et son patrimoine historique dévoilent aussi de jolies surprises. Suivez le guide ! 

Arrêt sur image

Investir pour...

Chiffres clés

Participation de la Ville à la modernisation de l'aire de carénage

  • 300 000 € en 2015
  • 500 000 € en 2016
  • 150 000 € en 2017
  • 50 000 € en 2018

Aide financière pour la réabilitation de Kérandon

  • 1,6 millions €

L'EMPLOI ET L'ÉCONOMIE

Promulguée en août 2015, la loi sur la Nouvelle organisation du territoire de la République (ou loi NOTRe) confie de nouvelles compétences aux conseils régionaux et redéfinit celles attribuées aux collectivités territoriales.

Depuis janvier 2017, la Région Bretagne est propriétaire du port de Concarneau, l’industrie navale y étant désormais la principale activité économique. « Les ports de Brest, Lorient et Saint-Malo sont déjà dans le giron de la Région, rappelle Bruno Quillivic, adjoint aux Affaires portuaires et Conseiller régional. Nous voulons que se constitue un véritable pôle naval en sud- Bretagne et éviter ainsi la concurrence entre les grands sites bretons. » Bien avant cette réorganisation, la Ville s’était engagée à participer à la modernisation et à la mise aux normes environnementales de l’aire de carénage du port de Concarneau. Sur quatre ans, de 2015 à 2018, elle versera 1 million d’euros, le montant global des travaux s’élevant à 14,3 millions d’euros. En jeu, il y a bien sûr la pérennité des entreprises de l’Interprofession du port (IPC), leur développement économique et l’emploi.

 

L'ENVIRONNEMENT ET LE CADRE DE VIE

Mais il y a aussi la reconquête de la qualité de l’eau et la protection de l’environnement, tout étant lié. La municipalité poursuit son objectif : mettre des espaces de verdure au cœur des quartiers pour une vie agréable et apaisée. Le futur parc urbain des Sables-blancs en est une parfaite illustration. Le “beau” et le lien social ne sont pas oubliés, avec l'ouverture sur le quartier de Kérandon, la Ville étant partie prenante dans ce projet collectif de réhabilitation. Elle investit en outre pour la jeunesse par le biais du sport. Le Pôle tennis de Kerambreton est à nouveau dans les starting blocks et les licenciés du Tennis-club joueront sur les nouveaux terrains avant l’été 2018. Rive droite, les choses bougent également : le stade Guy-Piriou va faire peau neuve, un cabinet d’architecte travaille sur ce dossier depuis septembre 2016.

Please publish modules in offcanvas position.