Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Jan 17

Dans le cadre d’une intervention sur le réseau d’eau potable, le Président de Concarneau Cornouaille Agglomération… https://t.co/QP2rTPBKWA

Dossiers

Un centre-ville d'exception !

Cité balnéaire et maritime, Concarneau peut compter sur de nombreux atouts pour attirer les visiteurs. Si la Ville-close est évidemment l’une de ses plus belles pépites, le centre-ville, avec son grand marché du vendredi matin, ses commerces, ses plages toutes proches, ses ports de pêche et de plaisance et son patrimoine historique dévoilent aussi de jolies surprises. Suivez le guide ! 

Arrêt sur image

Un parc dans la ville

L’aménagement d’une portion de la rue de Lanriec située entre la rue Kéransignour et la route de Penhars tiendra compte de la vulnérabilité des piétons et des vélos.

Au premier trimestre 2017, la première tranche des travaux débutera par l’enfouissement des réseaux souples (électricité, téléphone et éclairage public). De novembre à mars 2018, une deuxième tranche prévoit les aménagements de surface. Après le renforcement de la chaussée et l’élargissement des trottoirs, la rue accueillera - sur le modèle de la corniche -, un système de chaussée à voie centrale appelé "chaucidou" (chaussée circulation douce), destiné à casser la vitesse et sécuriser les déplacements des plus fragiles. Les arrêts de bus seront accessibles aux personnes à mobilité réduite. La pose de luminaires à led, moins énergivores, et de détecteurs de présence complétera l’ensemble. Enfin, pour fluidifier la circulation automobile, deux giratoires seront créés à l’intersection des rues Keransignour et Eugène-Le-Bris et au carrefour de la rue de Lanriec et de la route de Penhars-Poulyoud. Coût total des travaux : 900 000 € sur deux ans.

 

Transition entre la zone urbanisée des Sables-blancs et la coulée verte du Zins, le premier parc de Concarneau sortira de terre cet été. Une belle promesse pour les habitants et les touristes invités à le fréquenter sans modé- ration. Le service des Espaces verts et de la Voirie mèneront les travaux.

Blotti entre la thalassothérapie, le stade en stabilisé et la zone d’habitation des Sables-blancs, le terrain de 2,3 hectares que les Concarnois ont toujours connu en friche se transformera bientôt en pôle de verdure. Un paradis pour les enfants et les promeneurs, pour les habitants, les visiteurs, les sportifs... Agrémenté de trois bassins composés de différentes mises en scène végétales, planté d’arbres remarquables, le parc urbain de la rive droite accueillera, dès cet été, du mobilier et une aire de pétanque puis, l’année suivante, une aire de jeux pour les enfants et pré-adolescents ainsi qu'un jardin des cinq sens, riche en végétaux variés et exceptionnels. Un cheminement fera le tour de cet espace à la fois ludique et pédagogique destiné à vivre toute l’année. « L’idée est que les habitants se l’approprient, indique Xavier Calvarin, adjoint aux Travaux. Ils pourront utiliser les tables pour déjeuner, ou pique-niquer sur les pelouses s’ils préfèrent, comme en Allemagne et en Grande-Bretagne. » Une fois les travaux de terrassement achevés, les agents de la Ville prendront le relais et travailleront sur le site. « C’est très valorisant pour nous, apprécie Alain Labbé, directeur des Services techniques. Nous avons adapté les plans qui avaient été conçus par un cabinet d’architecte avant 2008. » Enthousiasmé par le projet, Yann Hubert, responsable des Espaces verts, commence déjà à choisir les arbres qui ombrageront cet endroit unique et réfléchit à leur emplacement. « Les sources et le ruisseau qui descend du quartier du Zins alimenteront les bassins, souligne-t-il. L’eau a une vertu apaisante. C’est l’atmosphère que nous souhaitons donner à ce parc. »

Des coûts totalement maîtrisés

Le parc urbain, réalisé en régie, devrait voir sa facture réduite de plus de la moitié par rapport à celle d’une entreprise privée. Le coût de la première tranche des travaux s’élèvera à 100 000 €. Cette première tranche sera achevée avant l'été. S’ajoutera ensuite une enveloppe de 80 000 € pour finaliser différents aménagements telles que la plantation de végétaux et l’installation d’une aire de jeux.

Please publish modules in offcanvas position.