Concarneau - Ville Bleue

A-
A
A+
@villeconcarneau  -  Juil 16

La mairie annexe de Beuzec-Conq sera fermée le mardi 17 juillet prochain.

Dossiers

Développement durable, Agir, vite !

Quelle planète allons-nous laisser aux générations futures ? En 2017, l'Humanité aura mis seulement sept mois pour consommer la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Et le rythme risque de s'accélérer encore en 2018... Il y a donc urgence à revoir notre mode de vie et la répartition de l'usage des richesses. Il faut désormais penser global et agir local. Conscients de l’importance des enjeux, les élus de Concarneau mettent progressivement en place des mesures pour contribuer, à l'échelle de la ville, à l'amorce d'un vrai changement.

Arrêt sur image

Opération Kérandon. La métamorphose se poursuit

Commencée au premier trimestre 2015, la réhabilitation de Kérandon entend revitaliser l’image de ce quartier et l’ouvrir sur la ville. Cette année, c’est l’espace public qui fera sa mue, avec le lancement des travaux de voirie et des aménagements paysagers.

Du fushia, du violet et du gris souris... Les couleurs appliquées sur les façades des immeubles donnent un petit air joyeux au quartier de Kérandon. Progressivement apparaissent balcons et portes d’entrée neuves, les cages d’escalier sont repeintes. Kérandon se métamorphose doucement mais sûrement, à mesure qu’avance ce très vaste chantier de rénovation urbaine destiné à créer un cadre de vie plus agréable et propice au bien-vivre ensemble. Le volet "esthétique" du projet s’accompagne d’un volet "énergétique" qui vise à réduire les consommations d’énergie tout en augmentant le confort des habitants. Isolation des combles et des loggias extérieures, amélioration de la ventilation, pose de robinets thermostatiques sur les radiateurs... tout est mis en œuvre pour qu’à terme, les immeubles approchent la norme BBC (Bâtiments basse consommation). C’est dans cette optique également que des panneaux photovoltaïques seront installés sur certains toits : on estime qu’ils pourraient couvrir 50 % des besoins énergétiques des parties communes. L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) financera une part de cet investissement d’un montant d’environ 600 000 euros. Rappelons que le montant global de la rénovation urbaine de Kérandon s’élève à 14 millions d’euros et que la Ville y participe à hauteur de 1,6 million d’euros.

Please publish modules in offcanvas position.